Jean et Anna Zurcher

L’OEUVRE DE JEAN & ANNA ZURCHER

DEUX SUISSES À MADAGASCAR

Missionnaires Suisses, Jean et Anna Zurcher partent en 1946 à Madagascar pour y diriger le petit Collège de Soamanandrariny, implanté à 6 km de Tananarive. Très tôt les Zurcher ressentent la nécessité de répondre aux besoins de la population, d’élever le niveau d’étude, et d’élargir l’instruction également aux filles. 

Ils commencent par transformer leur maison pour accueillir une vingtaine d’étudiantes.

DES SOLUTIONS À LA PAUVRETÉ

En raison de la pauvreté des élèves, Jean crée un jardin potager, une ferme, une imprimerie et une menuiserie afin d’offrir des opportunités de travail rémunéré aux jeunes gens. Anna, de son côté,
développe un atelier de couture et de broderie pour les jeunes filles.  

 

DES RÉSULTATS INCROYABLES

• En 1958, quand les Zurcher quittent la grande île de Madagascar, des dizaines d’écoles primaires  ont créées dans tout le pays. La plus grande compte 700 élèves.
• Trois collèges avec internats fonctionnent dans les régions de Tamatave, de Majunga et de Tananarive.
• De 20 garçons en 1946, l’école de Tana reçoit en 1958 plus de 500 élèves et étudiants dont 200 internes. Ce collège fonctionne encore aujourd’hui.

 UNE OEUVRE RECONNUE

En reconnaissance de son dévouement pour l’éducation à Madagascar, Jean Zurcher a reçu du gouvernement français, la médaille du travail

L’action des Zurcher à Madagascar : Pour en savoir plus